Studio Agate, 2023 // 🇬🇧 English version

 
What a start to the year!
 
This week has once more been quite the ride, with many new announcements and developments concerning the future of the OGL. On our end, we have been mulling the situation over and making plans, and we can now  tell you about our projects' next steps!  This is a historic moment for role-playing, and a very important one for our studio. Things are moving fast and we already see many opportunities emerging. The creation of the RPG ESU, the European RPG Studios Union or the OpenDnD movement are undoubtedly a good illustrations of this.
 
Though the future of Fateforge and Draconis is still dependent on what the new OGL will be like (since both series are 5E-powered), its owner WotC has once again reminded that "again, any content you have already published under OGL 1.0a will still always be licensed under OGL 1.0a."
 
We have thus decided to release everything we've been preparing for Fateforge and Draconis as soon as possible. Several books are ready. We intended to give them more time and release them through 2023 and 2024, but our plan is now to give you as many of them as possible by the upcoming summer.
 
Below, you will find more details about Fateforge and Draconis, as well as about Esteren, our other projects, and the Patreon we plan to launch in the near future!
 
Feel free to join us on Monday 30th 6:00 PM to talk about it all via a live chat on our Discord server.
 
But for now, here we go with a review of our projects!

FATEFORGE


The second Encyclopedia volume is almost finished. The writing is complete and illustrations are in progress. It will be our next crowdfunded book, with the crowdfunding campaign starting on  Monday 6 February!

▶ The English version will be available on Kickstarter and will likewise feature early bird perks. You can register 👉 here to be informed of the launch.

We initially planned to launch this project later in the year, when the PDF would be fully complete. At present, though all texts are in their final version, certain illustrations are still in progress. At the end of the campaign, backers will get a beta PDF version of the book with all the Encyclopedia texts, with updated versions of the file being released as more illustrations are completed.
 
Several other books are works in progress. Some are at a very advanced stage, while others are still in their infancy. 
 
Though the future of the OGL remains up in the air, the campaign will feature two more releases, first in PDF, and later hopefully as printed books: the second volume of Grimoire, and Moons of Eana.

The Second FATEFORGE Tetralogy

 
Along with the second volumes of Creatures and Encyclopedia, the two aforementioned books will form the second Fateforge Tetralogy. We hope that it will have as bright a future as its forebear, which was graced by an ENNIE Award in the Best Writing category at last year's Gen Con, making for quite the capstone for an incredible adventure that started in 2016.
 
As for the future of Fateforge beyond this second Tetralogy, more long-term developments will depend on how the OGL shapes up. We like the 5th Edition and we would have liked to continue experiencing it with you, in this augmented version we have been working on for nearly eight years now. We have been considering carrying on with Fateforge, but powered by a different system. Beyond the engine the game runs on, sharing more of the Eana setting is what we really want.
 
At the time we are writing this, the team is working on several books beyond the second Tetralogy. Texts have been written and illustrations drawn, but these WIPs aren't as advanced. Should the prospect of a new game engine come to pass, we will discuss it with you. From the very start of this adventure, we have been building this series alongside you, and we will keep doing so.
 

DRACONIS


This is our new series, made in partnership with the greatly talented artist Chane. Some of you already got to read or see excerpts of the eponymous artbook, based on which we have come up with a 5E-powered feel-good TRPG.

Visit the Draconis portal and discover the trailer
The English version will be released alongside the French one. You will soon be able to pre-register on a Kickstarter page.
▶  Follow Chane on Instagram as well as on her personal site 
 
The Draconis series will feature three books:

Call of Adventure, a novice-friendly core book containing everything needed to get started with TRPGs;
Heritage, which presents the game's setting and rules suited to this pacifistic feel-good TRPG;
Codex Anima, which catalogs many of the wondrous creatures of Draconis's setting.
 
We would like to launch this series in spring, as we initially planned. We are currently entering the final steps of the development of this project that we started several years ago now. We look forward to sharing all of this with you!
 

SHADOWS OF ESTEREN


Initially, we intended to crowdfund the second volume of Dearg in January, but due to the ongoing OGL events, we had no choice but to postpone this campaign and move forward with Fateforge content instead.
 
Until we can settle on a new date for the crowdfunding of Dearg 2, we will keep fleshing out and putting the final touches on this opus and all the transmedia creations related to it. We will endeavor to share as much of these developments as we can with you.

The English version will be available on Kickstarter. You can register on this 👉page now to be informed of the launch.
 
Dearg 2 will be the second season of the eponymous campaign, and will also mark the end of a cycle for Shadows of Esteren, which got many releases last year: the Melwan side book, the Yldiane comic, the Adeliane album which received an ENNIE Award last summer, etc. The next cycle will be focused on the highly anticipated Secrets. Work on this front is ever-ongoing behind the scenes, and many projects are taking shape. We can't wait to tell you about it all!
 
Work on this new cycle will proceed alongside the development of a generic version of the Shadows of Esteren system (SAN), which we will tell you more about very soon.
 

A PATREON FOR THE STUDIO


Our Studio gathers more than fifteen people; creators from all walks of life who also handle all the publisher part of our work, ensuring that we can remain free and independent. As you have seen through this article, we are working on many projects simultaneously, and wish to give our community more openings to interact with us and support us directly while having access to as much of our content as possible. We have been considering it for a while, and in the present circumstances, launching a Patreon of our own seems judicious.
 
The idea is pretty simple: giving you a steady influx of previews and game material in a continuous manner rather than you having to wait for a subscription campaign once every year (if not once every two or three years, depending on the series) to get new content all at once. We are also considering the idea of giving patrons full access to our PDF catalog and available digital content. By being a patron, you can also be part of the future of our projects via polls.
 
For you, this will be a way to support us directly, expressing your conviction that an independent studio like us should exist. This support will allow us to further our commitment to open up access to role-playing games by making our PDF catalogue Pay What You Want for everyone.
 
Of course, you are under absolutely no obligation to subscribe to this Patreon. Whoever would rather support us in other ways can still obtain our creations through our subscription campaigns, the temporary online shops that we occasionally set up, and the network of game stores that sell our releases.
 
We look forward to showing you this Patreon page, and hope that you will like it and find it worth supporting!

SEE YOU LIVE ON MONDAY 30TH 6:00 PM


We invite you to a live chat on our Discord server on January 30th, 6:00 PM. We can answer your questions and discuss the next steps of this great adventure!
 
We end this message by wishing you an excellent New Year 2023...!  
 
Thank you for everything,
                                                                                                                Nel & the Studio's whole team
 
=====
More....
Agate website
• Our ownload page on DrivethruRPG
Our mailing list
Contact us 
 

Studio Agate, 2023 // 🇫🇷 Version française

 
Quel début d'année !

Nous avons encore vécu une semaine forte en émotions avec pas mal de nouvelles annonces concernant l’avenir de l’OGL. De notre côté, la réflexion s’est affinée et nous sommes en mesure de vous présenter les prochaines étapes pour nos projets ! Nous traversons un moment historique pour le jeu de rôle, c'est aussi un moment très important pour notre studio. Les choses bougent et nous voyons déjà de nombreuses opportunités se dessiner. La création de la RPG ESU, l'Union Européenne des Studios de JDR ou le mouvement OpenDnD en sont sans doute de belles illustrations !

Si l’avenir à long terme des gammes Dragons et Draconis motorisées par notre version de la 5E reste suspendu aux annonces définitives concernant la licence OGL, son propriétaire WOTC a encore rappelé que « tout contenu que vous avez déjà publié sous OGL 1.0a sera toujours sous licence OGL 1.0a. ».

Nous avons donc pris le parti de publier tout ce que nous préparions pour Dragons et Draconis dans les meilleurs délais. Plusieurs livres sont prêts, et si nous comptions leur accorder plus de temps et les publier tout au long de l’année 2023 et 2024, nous espérons vous en proposer le maximum d’ici à l’été prochain.

Voici à présent plus de détails sur Dragons, Draconis mais aussi nos autres projets, Esteren, nos traductions et le Patreon du studio que nous souhaitons lancer prochainement ! 

Nous pourrons discuter de tout cela lundi prochain, à 18h, pour un nouveau live sur notre serveur discord.

En attendant, c’est parti pour ce grand tour de nos projets !
 


DRAGONS


Le second tome d’Encyclopédie est pratiquement fini. Le texte est terminé, les illustrations sont en cours. C’est le prochain livre qui arrivera en souscription et la campagne de financement sera lancée lundi 6 février !

▶ La version française sera proposée sur Ulule. Ne loupez pas le bonus pour les early bird, rendez-vous sur 👉 cette page pour être prévenu du lancement.

▶ La version anglaise sera proposée sur Kickstarter. Là aussi, vous pouvez vous inscrire pour être prévenu du lancement via 👉 cette page 

Nous pensions initialement lancer ce projet plus tard dans l’année, lorsque le PDF serait intégralement terminé. À ce stade, si tous les textes sont validés, certaines illustrations sont toujours en cours. À l'issue de la souscription, les contributeurs recevront une première version du livre, contenant l’intégralité des textes d’Encyclopédie. Ce PDF sera ensuite mis à jour à mesure que nous terminerons les dernières illustrations.

Nous avons plusieurs autres livres en cours de réalisation, certains très avancés et d’autres à l’état d’ébauche. Si l’avenir de la licence OGL est incertaine, nous serons en mesure de vous en proposer deux autres pendant la souscription, dans un premier temps au format PDF et, nous l’espérons, en édition imprimée : le second tome de Grimoire et Lunes d’Eana

La seconde Tétralogie de DRAGONS


Ajoutés aux seconds tomes de Créatures et Encyclopédie, ces deux autres ouvrages formeront la seconde Tétralogie de Dragons. Nous espérons qu’elle connaîtra le même destin que sa grande sœur qui a fini par remporter un Ennies Award dans la catégorie Best Writing (Meilleure écriture) l’été dernier à la Gencon au terme d’une aventure incroyable débutée en 2016.

Concernant l’avenir de Dragons au-delà de cette seconde Tétralogie, à plus long terme, les choses vont dépendre de l’évolution de la licence OGL. Nous aimons la 5e édition et nous aurions aimé continuer à la développer avec vous, dans cette version augmentée que nous déployons depuis presque huit ans maintenant. Nous avons envisagé un scénario dans lequel Dragons continuerait avec un autre système car, au-delà du moteur de jeu, le véritable intérêt pour nous est le développement de l’univers d’Eana.

Au moment où nous écrivons ces lignes, l’équipe travaille sur plusieurs livres au-delà de la seconde Tétralogie. Des textes existent, des illustrations aussi. Ces ouvrages sont toutefois moins avancés. Si toutefois cette piste d’un nouveau système devait se confirmer, nous la discuterions avec vous. Depuis le début de l’aventure, nous forgeons cette gamme avec vous et nous continuerons de le faire.
 


DRACONIS


Il s’agit de notre nouvelle gamme, développée en partenariat avec Chane. Certains d’entre vous ont déjà pu lire ou feuilleter l’artbook éponyme, nous en avons développé un jeu de rôle feel-good motorisé par la 5e. 

▶  Découvrez le portail dédié à Draconis et son trailer.
▶  Inscrivez-vous pour le lancement du Ulule au printemps.
▶ Une page Kickstarter sera proposée en pré inscription sous peu car nous prévoyons de proposer la version anglaise en même que la version française.
▶  En attendant le lancement, vous pouvez suivre Chane sur Instagram et sur son site 

La gamme Draconis sera constitué de trois livres :

L’appel de l’aventure, un livre de base didactique qui contient tout le nécessaire pour se lancer dans le jeu de rôle ;
Héritage, qui permet de découvrir l’univers du jeu et les règles adaptées pour ce jeu de rôle feel good pacifiste ;
Codex Anima, qui décrit nombre de créatures fabuleuses de l’univers de Draconis.

Nous souhaitons lancer ce projet au printemps, comme prévu initialement. Nous entrons en ce moment même dans les dernières étapes de ce projet dont le travail a commencé il y a maintenant plusieurs années. Nous avons hâte de partager tout cela avec vous !
 


LES OMBRES D’ESTEREN


Initialement, nous comptions présenter le second volet de Dearg en ce mois de janvier, mais les événements actuels autour de l’OGL nous obligent à repousser cette campagne et à avancer celle consacrée à Dragons.

En attendant une nouvelle date pour la campagne de souscription pour Dearg 2, nous continuons à peaufiner et à finaliser cet opus et toutes les créations transmédias qui l’entourent. D’ici là, nous allons faire en sorte de partager un maximum de choses avec vous.

▶ La version française bénéficiera d’une campagne Ulule dédiée. Vous pouvez déjà visiter 👉 cette page pour être prévenu au lancement.

▶ La version anglaise sera présentée sur Kickstarter. Rendez-vous dès maintenant sur 👉cette page de souscription pour être prévenu de son lancement.

Un mot pour nos souscripteurs de la saison 1 de Dearg qui avait été proposée en 2013 sur Ulule. Cette saison 1 a été livrée il y a plusieurs années et, à l'époque, pour vous remercier pour votre patience et soutien, nous vous avons promis de vous offrir la saison 2 et nous tiendrons cette promesse ^^ Pour tous les nouveaux de la communauté, cette campagne sera l'occasion de souscrire à ce livre. Pour les anciens qui ont participé à la saison 1, une contrepartie avec toutes les nouveautés, en dehors de Dearg 2, sera proposée.

Dearg 2 sera à la fois la seconde saison de la campagne éponyme, mais marquera également la fin d’un cycle pour Les Ombres d’Esteren, cycle qui fut ponctué l’année dernière par de nombreuses sorties : le supplément Melwan, la BD Yldiane ou encore l’album Adeliane qui a été récompensé aux Ennies l’été dernier, etc. Le prochain cycle sera consacré aux très attendus Secrets. Le travail sur ce prochain cycle se poursuit inlassablement en coulisse et de nombreux projets prennent forme. Nous avons là aussi très hâte de partager tout cela avec vous !

Ce travail sur ce nouveau cycle se fait en parallèle de la structuration de la version générique du système des Ombres d’Esteren (NAS) dont nous vous reparlerons très bientôt. 
 


VERMINE 2047


Les livres de base du jeu sont actuellement en validation chez Julien Blondel, et ils devraient partir à l’impression dans les semaines qui viennent. Tous les accessoires (boites, dés, deck de carte, écran), sont quant à eux sur le point d'arriver dans nos entrepôts.

Cela va marquer la fin d’un premier très gros chantier sur Vermine, et il est temps pour nous de nous atteler au suivi de gamme. Il s’agira d’une “Saison 1”, qui prendra la forme d’une grande campagne dans la France de 2047. Plus d’informations très prochainement !

TOTEM


Initialement conçu pour la nouvelle édition de Vermine, le système Totem a très vite eu pour ambition de devenir un système générique, apte à motoriser toutes sortes de jeux et d’univers.

Tandis que nous poursuivons le développement de la gamme Vermine 2047, Julien Blondel va reprendre son travail sur Totem en Solitaire afin de développer d’autres projets et le partager en direct avec les joueurs. Nous lui souhaitons de la réussite et nous avons hâte de voir apparaître de nouveaux projets motorisés par Totem !
 


TRADUCTIONS DU STUDIO 


En plus de ces créations, notre studio traduit et publie plusieurs licences. Voici un mot à propos de chacune d’elles :

7e Mer. Le mois prochain (février 2023), la livraison de la campagne originale que nous avons écrite pour 7e Mer, Le Prix de l’arrogance, aura lieu. La sortie boutique suivra dans le courant de l’année. Le travail sur la suite de la gamme se poursuit. La version française a rattrapé la version originale et nous sommes actuellement en train de préparer le 9e supplément : Cities of Faith and Wonder.

Cathay. Le spin-off oriental de 7e Mer est également en voie de finalisation. Traduit, relu, il va bientôt être maquetté. Nous espérons vous le proposer en financement en 2023. Ce sera l’occasion de découvrir beaucoup de nouvelles nations - avec les options de jeu associées - équivalents de l’Inde, du Japon, de la Chine ou de la Thaïlande ! 

Chroniques des Ténèbres. Nous travaillons actuellement sur la traduction de Changelin : Les Disparus dont la livraison est prévue pour la fin d’année 2023. Nous poursuivons également les traductions pour les gammes Requiem et Démon. Les deux gammes auront ainsi un suivi de gamme : Spilled Blood, l’ultime supplément Vampire : le Requiem, et Flowers of Hell, le guide des joueurs de Démon : la Damnation.

Iron Kingdoms. La livraison du corpus de base est prévue pour ce premier trimestre 2023 et nous avions prévu un suivi de gamme complet pour la version française de ce superbe univers. Nous attendons les décisions de l’éditeur Privateer Press sur la suite qu’ils vont donner à leur gamme liée à la licence OGL actuellement remise en question par WOTC. Si cela nous est autorisé, nous aimerions vous proposer en version française tout ce qui est sorti en anglais.

Brancalonia & Inferno. Acheron, l’éditeur des gammes Brancalonia et Inferno, est un partenaire très proche de notre studio. Ils ont été les premiers à rejoindre la RPG ESU, l’union européenne des studios de jeux de rôle. Si cela est possible, nous vous proposerons tout ce qu’ils pourraient produire pour ces deux gammes. Nous avons aussi d’autres projets avec Acheron mais il est un peu tôt pour en parler, surtout dans le contexte incertain de l’OGL. Dans tous les cas, Inferno reste à notre programme et nous souhaitons vous le proposer cette année, dès que la traduction des livres sera terminée. 
 


UN PATREON POUR LE STUDIO


Le studio rassemble une quinzaine de personnes, des créatifs d’horizon variés qui assurent également toutes les tâches du métier d’éditeur nous donnant notre liberté et notre autonomie. Comme vous avez pu vous en rendre compte en lisant cet article, nous menons de nombreux projets en parallèle et nous souhaitons donner à notre communauté plus de possibilités d’interagir avec nous, nous soutenir directement, tout en ayant accès au maximum de nos contenus. Nous y pensons depuis un moment, et dans le contexte actuel, il nous semble pertinent de lancer notre projet de Patreon. 

L’idée est assez simple : vous offrir au fur et à mesure des previews, du matériel de jeu, sur une base régulière plutôt que d’attendre d’avoir tout d’un coup à l’occasion d’une souscription, une fois par an, parfois tous les deux ou trois ans pour certaine gamme. Nous avons également dans l’idée d’offrir à nos soutiens un accès complet à notre catalogue PDF et contenus numériques disponibles. Participer activement au Patreon vous permettra aussi d’orienter la suite de nos projets via des sondages.

Pour vous, ce sera l’occasion de nous soutenir directement, d’exprimer votre conviction qu’un studio indépendant comme le nôtre doit exister. Ce soutien nous permettra d'accentuer notre volonté d'ouvrir au maximum l'accès au jeu de rôle en passant notre catalogue PDF en Pay what you want pour tout le monde.

Il n’y a bien sûr aucune obligation de s’inscrire à ce Patreon. Celles et ceux qui souhaitent nous soutenir autrement pourront toujours se procurer nos créations à l’occasion des campagnes de souscription, des boutiques éphémères que nous ouvrons parfois ou dans le réseau de magasins spécialisés qui nous distribue.
 
Nous avons hâte de vous présenter cette page Patreon et nous espérons qu’elle vous plaira et vous donnera envie de participer !

RENDEZ-VOUS EN LIVE LE LUNDI 30 JANVIER À 18H


Nous vous donnons rendez-vous lundi prochain, le 30 janvier à 18H, pour un live sur notre serveur discord. Nous pourrons répondre à vos questions et discuter des prochaines étapes de cette grande aventure !
 
Nous finissons ce message en vous souhaitant une excellent nouvelle année 2023...! 

Merci pour tout,
                                                                                                            Nel & toute l’équipe du studio
 
=====
Pour en savoir plus....
Agate website
• Our ownload page on DrivethruRPG

Création de l’Union Européenne des Studios de JDR

 🇬🇧 English version below

18 janvier 2023

Acheron Games, Studio Agate et  Uhrwerk Verlag annoncent la création de l’Union Européenne des Studios de JDR. Acheron Games est le créateur et éditeur italien de Lex Arcana, Brancalonia et Inferno. Studio Agate est le studio de création français à l’origine des Ombres d’Esteren et Dragons. Uhrwerk Verlag est l’éditeur indépendant allemand produisant Splittermond et Malmsturm.

Le but de cette union est de promouvoir le jeu de rôle, de plaider pour la reconnaissance du jeu de rôle comme genre littéraire et forme d’art à part entière auprès des institutions nationales et européennes, et de protéger les créateurs du secteur.

Nous pensons que le jeu de rôle est l’un des médias les plus modernes et les plus pertinents pour créer des liens interpersonnels. C’est un outil précieux pour développer les compétences des joueurs. Sa diffusion et sa pratique devraient être encouragées, enseignées et soutenues par les institutions, tout comme pour les autres médias artistiques tels que le cinéma, la musique ou le jeu vidéo. 

La première action de l’Union Européenne des Studios de JDR est de soutenir pleinement le mouvement #OpenDnD. Nous sommes prêts à travailler avec les acteurs de ce mouvement pour rendre les jeux de rôle plus ouverts et accessibles, tant pour le public que pour les créateurs de contenu.

Acheron Games, Studio Agate & Uhrwerk Verlag 
Co-fondateurs de l’Union Européenne des Studios de JDR

________________________________________________________________________________

Acheron Games
Acheron est le principal producteur italien de jeux de rôle originaux, et l’une des étoiles montantes du jeu à l’international. Nos titres ont remporté certains des prix internationaux les plus prestigieux dans leur catégorie et sont publiés et distribués aux États-Unis, en Italie, au Japon, au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, en Espagne, en Pologne, en Hongrie, dans les pays scandinaves et au Brésil. Nos bureaux sont situés à Milan et à New York. 

Studio Agate
Agate est un studio indépendant français spécialisé dans le world building, le game design et le transmédia. Le studio publie des jeux de rôle en français et en anglais qui ont remporté une douzaine de prix internationaux, dont Shadows of Esteren, le RPG français le plus primé. Nous traduisons et publions également des licences de grands jeux en français (7e Mer, Vampire : le Requiem, Iron Kingdoms) et produisons de la musique avec notre label Esteren. 

Uhrwerk Verlag 
Uhrwerk est un éditeur allemand indépendant qui produit à la fois des jeux de rôle allemands originaux, comme le très populaire Splittermond, Space : 1889, FATE-Malmsturm, et des traductions de divers RPG américains, britanniques et suédois, comme FATE, Forbidden Lands, Vaesen, Lex Arcana, Star Trek Adventures et bien d'autres. Notre bureau principal est situé à Cologne, mais nos employés et freelances sont dispersés dans toute l'Allemagne et travaillent depuis leur domicile. 

🇬🇧 January 18th, 2023

Acheron games, Studio Agate and Uhrwerk Verlag announce the creation of the European RPG Studios Union (RPG ESU). Acheron Games is the Italian creator and publisher of Lex Arcana, Brancalonia, and Inferno. Studio Agate is the French creative studio behind Shadows of Esteren and Fateforge. Uhrwerk is the independent German publisher of Splittermond and Malmsturm.

The purpose of this union is to promote role-playing games, to advocate for role-playing games acknowledgment as a genre of literature and form of art before national and European institutions, and to protect the creators of the sector.

We believe that role-playing games are one of the most modern and relevant media to create interpersonal bonds. They are a tool to develop soft skills for the players. Their distribution and practice needs to be encouraged, taught, and supported by institutions just as for other artistic media such as movies, music, and video games.

The first action of the RPG ESU is to fully support the #OpenDnD movement. We stand ready to work with the actors of this movement to make role-playing games more open and accessible, both for the public and for content creators.

Acheron Games, Studio Agate and Uhrwerk Verlag
Co-founders of the European RPG Studios Union
https://rpg-esu.org/
________________________________________________________________________________

Acheron Games
Acheron is Italy’s leading producer of original role-playing games, and one of the rising stars of international gaming. Our titles have won some of the most prestigious international awards in their category, and are published and distributed in the United States, Italy, Japan, the UK, Germany, France, Spain, Poland, Hungary, Scandinavian countries, and Brazil. Our offices are located in Milan and New York.
www.acheron.it
www.acheronstore.com

Studio Agate
Agate is a French independent studio specialized in world-building, game design and transmedia. The studio publishes role-playing games in French and English that have won a dozen international awards, including Shadows of Esteren, the most awarded French RPG. We also translate and publish licenses of great games in French and produce music with our Esteren label.
www.studio-agate.com
www.esteren.bandcamp.com

Uhrwerk Verlag
Uhrwerk is an independent German publisher doing both original German role-playing-games like the very successful Splittermond, Space: 1889, FATE-Malmsturm as well as translations of various American, British and Swedish RPGs like FATE, Forbidden Lands, Vaesen, Lex Arcana, Star Trek Adventures and many more. Our main office is located in Cologne, but have our employees and freelancers scattered all over Germany, working from homeoffice.
www.uhrwerk-verlag.de
www.splittermond.de

Signez la lettre ouverte du mouvement #OpenDnD

 ⚠️ Disclaimer

Avec l'accord des fondateurs du mouvement #OpenDnD, nous traduisons et reproduisons ici le contenu du site opendnd.games. Comme nous l'avons exprimé dans notre lettre ouverte, nous soutenons ce mouvement. Nous appelons l'ensemble de la communauté francophone à se mobiliser en signant la lettre ouverte adressée à WOTC dont vous trouverez la reproduction ci-dessous.  
 
Depuis la mise en ligne début janvier, plus de 60.000 personnes ont signé la pétition, forçant WOTC à faire certaines concessions et revenir sur certains aspects problématiques de la licence 2.0.

Pour autant, le combat continue.
 
Le contenu ci dessous correspond au contenu original du site opendnd.games tel qu'il a été publié en début janvier. Ses auteurs mettent à jour le contenu selon l'évolution de la situation. Rendez-vous sur leur site pour lire en anglais la version la plus à jour. 
 
Enfin, nous vous demandons de la retenue, du respect et de la bienveillance vis-à-vis des équipes de WOTC, en particulier les équipes créatives. Les évolutions de l'OGL ne relèvent pas de leur responsabilité mais sont issues des choix de la direction et des actionnaires d'Hasbro.

 ------------------------------
 

SOMMAIRE

Wizards of the Coast veut démanteler l’industrie du jeu de rôle
La Lettre ouverte du mouvement #OpenDnD
Signez la lettre ouverte
FAQ #OpenDnD
Le révisionnisme à la Wizards
Confiance et trahison, une rétrospective de l’OGL 
 
#OpenDND logo by Matthew of Abyssal Brews
 
------------------------------

Wizards of the Coast veut démanteler l’industrie du jeu de rôle

Nous avons besoin de votre aide pour l’en empêcher.

Qu’est-ce que #OpenDnD ?

Une lettre ouverte à Wizards of the Coast au sujet de l’Open Gaming License.
 

Lettre ouverte du mouvement #OpenDnD

Qu’est-ce que l’Open Gaming License ?

L’Open Gaming License (OGL) [Licence de Jeu Libre] est une infrastructure légale qui permet à des créateurs d’utiliser les règles et concepts de certains jeux de rôle pour leurs propres œuvres. Initialement publiée en 2000 par Wizards of the Coast, l’OGL est devenue un pilier de l’industrie du jeu de rôle. Elle a alimenté la popularité et l’accessibilité de jeux tels que Pathfinder, 13e Âge ou Donjons & Dragons 5e Édition. Rien n’a autant nourri la créativité et l’innovation au sein de l’écosystème du jeu de rôle que l’OGL. En permettant à des créateurs d’exploiter et d’enrichir collectivement le système de base et les concepts fondamentaux de jeux existants, l’OGL a engendré une large variété de nouveaux jeux et créations dérivées, allant de petites productions indépendantes à de grandes gammes à succès.

La fin d’une ère libre

Or, Wizards of the Coast (WotC) a annoncé une mise à jour de l’OGL (version 1.1) en une tentative de démanteler l’entièreté de l’industrie du jeu de rôle. Cette nouvelle licence prétend révoquer complètement l’ancienne OGL, alors même que cette licence à perpétuité avait été conçue par WotC pour être irrévocable.

Cette nouvelle licence n’a rien de libre. Elle réprime la communauté foisonnante qui s’est épanouie sous la licence d’origine. Elle contraint les créateurs, qui qu’ils soient, à adhérer à un nouveau contrat qui restreint leurs possibilités, les oblige à rendre compte de leurs projets et de leurs revenus à Wizards of the Coast, et donne à WotC le droit de reproduire et de revendre leurs créations sans permission ni compensation. Cette nouvelle licence peut également être modifiée de façon encore plus défavorable ou supprimée à tout instant sans aucune indemnité.

Quant aux créateurs les plus importants du milieu, WotC leur impose une taxe ahurissante de 25 %, appliquée à tout revenu (et non tout bénéfice) au-delà de 750 000 $. Il s’agit d’une initiative anti-compétitive et monopoliste ayant pour but d’écraser les petites entreprises qui, ensemble, emploient des centaines de concepteurs, auteurs et artistes. Avec cette taxe en vigueur, plus moyen pour ces créatifs de commercialiser leurs ouvrages en boutique ou d’organiser des financements participatifs d’ampleur. Quand bien même cette taxe n’affecte que certaines sociétés du milieu, ces sociétés restent insignifiantes comparées à Wizards of the Coast, qui a engrangé 1,3 milliards de dollars en 2021.

De plus, des gammes tels que Pathfinder 1re et 2e Édition, 13e Âge, Fudge ou Traveller, tous conçus sur la base de l’OGL 1.0, devront soit annuler leurs sorties futures, soit céder 25 % de leurs revenus à WotC pour se conformer à la nouvelle licence.

Enfin, cette nouvelle licence est incompatible avec les logiciels de jeu de rôle en ligne. Il ne sera plus possible d’y héberger des systèmes OGL, et les créatifs ne pourront plus mettre leurs modules et aventures à disposition sur des plates-formes numériques telles que Foundry, Alchemy ou Shard.

Si cette nouvelle licence est majoritairement acceptée, le paysage du jeu de rôle se fracturera et perdra ses moyens d’accessibilité les plus importants, forçant les petites boîtes qui remplissent vos conventions locales à cesser leur travail et mettre la clé sous la porte. L’innovation dans l’industrie du jeu s’évaporera ; vos jeux préférés resteront prisonniers du passé au lieu de pouvoir se transposer sur votre téléphone, en réalité virtuelle et au-delà. Les projets de petits créatifs isolés perdant tout moyen de s’épanouir, la diversité de l’industrie s’étiolera.

Nous nous attendons à ce que Wizards of the Coast mette en place des poursuites onéreuses et illégales afin de forcer l’adhésion à ce nouvel accord. Même s’il perd ces procès, il aura causé des dommages irréparables à l’industrie du jeu de rôle.

#OpenDnD

#OpenDnD [#DnDLibre] est un cri de ralliement derrière lequel créateurs et fans se sont rassemblés pour exiger que WotC révoque son OGL 1.1 draconienne et s’engage à ce que toute édition future de ses jeux respecte l’OGL 1.0 existante. Il ne s’agit pas là de discuter d’une nouvelle licence retouchée, mais d’en revenir aux valeurs du jeu libre. Notre communauté mérite un futur libre si nous voulons que nos jeux préférés non seulement survivent, mais s’épanouissent !!

Si vous êtes un créatif, ne signez pas le nouvel accord. Si vous aimez le jeu de rôle, faites savoir à WotC qu’ils ne recevront aucun soutien en l’absence d’un #OpenDnD !

WotC a montré qu’il est le dragon niché sur son trésor, prêt à brûler un village prospère pour juste quelques pièces d’or de plus. Il est temps pour nous aventuriers de nous rassembler afin de défendre notre village de cette terrible créature.
 

------------------------------

FAQ #OpenDnD

Les changements que Wizards of the Coast (WotC) menace d’imposer à l’Open Gaming License [Licence de Jeu Libre] ont suscité beaucoup de questions de la part des créateurs comme des joueurs. Cette page devrait clarifier certains points au sujet desquels Wizards préférerait vous voir rester dans le brouillard.

Questions des fans


Qu’est-ce que l’Open Gaming License (OGL) ?
L’OGL est une infrastructure légale qui permet à chacun d’approfondir et d’adapter des jeux de rôle existants afin de concevoir ses propres créations. Pour en apprendre plus sur l’OGL, cliquez ici.

Qui est affecté par la nouvelle OGL ?
La nouvelle OGL de WotC a le potentiel de décimer l’industrie du jeu de rôle.
• La nouvelle OGL invalide tout logiciel de jeu de rôle en ligne, laissant les créatifs dans l’impossibilité d’y apporter du contenu.
• Elle révoque la précédente OGL, et avec elle l’assise légale de jeux tels que 13e Âge ou Pathfinder.
• Elle impose une taxe si élevée que les financements participatifs d’ampleur et la commercialisation en boutique en deviennent impossibles.

Ces changements feront perdre leur emploi à des milliers de concepteurs de jeu et vous priveront du contenu que vous aimez.

La nouvelle OGL n’interdit-elle pas les NFT ?
La nouvelle OGL vous empêche vous de créer des NFT liés à D&D. Wizards of the Coast peut en minter autant qu’il le souhaite. Que puis-je faire pour l’empêcher ? Faites savoir à Wizards of the Coast que vous voulez un #OpenDnD et rien d’autre ! Dites à vos créatifs préférés de militer pour un futur libre.

Questions des créateurs


Que se passe-t-il si je signe l’OGL 1.1 ?
La licence comprend ce que l’on appelle une clause « pilule empoisonnée ». Si vous la signez pour quelque raison que ce soit, vous renoncez pour toujours à votre droit d’utiliser l’OGL 1.0 existante et de diffuser votre contenu librement. Ce sera le cas même si WotC ne parvient pas à détruire l’OGL 1.0.

Si je signe l’OGL, qui possède mon contenu ?
Légalement, vous en êtes propriétaire, mais la licence accorde explicitement à WotC la permission d’en user, y compris commercialement, pour toujours, et sans avoir à vous demander l’autorisation. Il ne vous sera plus jamais possible de retirer à WotC le contrôle de votre contenu.

Ne puis-je pas juste utiliser l’ancienne OGL ?
La nouvelle OGL révoque l’OGL 1.0 antérieure, et avec elle l’assise légale de jeux tels que 13e Âge ou Pathfinder. Telle que s’applique la licence, elle permettra à WotC de forcer les éditeurs les plus populaires du milieu à cesser leurs activités.

Puis-je toujours concevoir des œuvres similaires à D&D ?
La nouvelle OGL interdit essentiellement toute forme d’expression artistique associée à Donjons & Dragons, quand bien même celle-ci ne porterait pas atteinte à la marque déposée. Sont interdits les figurines, romans, t-shirts, autocollants, pin’s, chansons et danses.

Que puis-je faire pour empêcher ça ?
En premier lieu, ne signez pas la nouvelle OGL sur DnDBeyond.com. Dites à vos fans et à vos confrères qu’il nous faut un #OpenDnD [#DnDLibre] si nous voulons continuer à exercer notre passion !

------------------------------

Le révisionnisme à la Wizards


Wizards of the Coast a annoncé une mise à jour 1.1 de l’Open Gaming License [Licence de Jeu Libre], avec pour intention de rétracter l’OGL 1.0a actuellement en vigueur qui permet à d’innombrables créations de jeu de rôle d’exister. Ce faisant, WotC s’est piqué de révisionnisme historique, prétendant réduire les 20 dernières années de jeu libre à une simple erreur de la part de la communauté, que leur nouvelle licence cherche à corriger. Voyons donc quelles intentions revendiquait Wizards of the Coast lui-même dans son OGL 1.0a en 2004.
par Mike Holik, Mage Hand Press

Restrictions Révisionnistes

Dans un post de blog récent sur D&D Beyond, WotC a fait part de son intention de publier une OGL mise à jour (que nous appellerons à partir de maintenant la Licence Restrictive), et a cherché à minimiser les ramifications de cette mise à jour, affirmant :

Cela affectera-t-il le contenu et les services D&D dont les joueurs font actuellement usage ? Normalement, non. Les logiciels de jeu de rôle en ligne les plus importants ont déjà des accords personnalisés avec Wizards les autorisant à faire ce qu’ils font. Les produits dérivés D&D tels que les figurines et romans n’ont jamais eu pour vocation d’être couverts par l’OGL, et l’OGL 1.1 n’y changera rien. Tout créatif souhaitant faire usage de D&D dans le cadre de ces formes d’expression nécessitera, comme toujours, un accord personnalisé avec nous.
Post sur le blog D&D Beyond

WotC voudrait vous faire croire que la communauté rôliste s’est toujours trompée en partant du principe qu’elle pouvait s’appuyer sur l’OGL pour concevoir des logiciels de jeu de rôle en ligne tels que Foundry, Alchemy ou Shard, ainsi que des produits tels que des figurines, des illustrations et des jeux sur ordinateur. C’est d’ailleurs ce que leur nouvelle licence appuie, restreignant drastiquement quel type de contenu il est possible de créer. La Licence Restrictive ne s’applique qu’aux produits Donjons & Dragons imprimés ou publiés sous la forme de PDF non-interactifs (ou autres formats similaires).

Pour être clair, l’Application Commerciale de l’OGL ne permet la création que de jeux de rôle et suppléments associés sous la forme de produits imprimés et de formats de fichier numérique non-interactif. Elle ne permet pas de créer quoi que ce soit d’autre, y compris des vidéos, des campagnes de jeu de rôle en ligne virtuelles ou assistées par logiciel, des jeux pour ordinateur, des romans, des applis, des romans graphiques, des musiques, des chansons, des danses ou des gestuelles (liste non-exhaustive). Vous pouvez vous adonner à ces activités uniquement dans la mesure permise par la Wizards of the Coast Fan Content Policy [politique liée au contenu conçu par des fans de Wizards of the Coast] ou par un accord spécifiquement conclu entre Vous et Nous.
Application Commerciale de l’OGL 1.1

Depuis près de 20 ans, l’étendue des libertés permises par l’OGL a nourri une culture d’innovation et d’entreprenariat dans le milieu du jeu de rôle. Il suffit de voir n’importe quelle convention ludique pour le constater : les stands proposent des figurines, des pin’, des autocollants, des t-shirts à thématique D&D ironique, des œuvres de fiction et autres jeux de rôle indépendants basés sur l’OGL vingtenaire. Et à côté de ces stands, on en trouve d’autres proposant des logiciels de pointe ayant pour but de propulser le jeu de rôle dans une nouvelle génération en usant de réalité virtuelle, de réalité augmentée ou de tables virtuelles. Tout ça n’est-il qu’un accident ?

L’OGL 1.0a d’origine a été retirée du site officiel de WotC, de même que l’article FAQ associé, posté à l’origine en 2004. Heureusement, grâce à des sites d’archives, nous pouvons revoir le passé et discerner quel était l’usage voulu par les concepteurs de l’Open Gaming License.

Question : L’Open Game Content [Contenu de Jeu Libre, associé à l’OGL] se limite-t-il au système de jeu ?

Réponse : Non. La définition de l’Open Game Content couvre également « tout contenu additionnel clairement identifié en tant qu’Open Game Content ». Vous pouvez utiliser l’Open Game License pour tout contenu que vous souhaitez publier en accord avec les termes de la Licence, y compris des œuvres de fiction, des illustrations, des cartes, des logiciels pour ordinateur, etc.
FAQ de l’Open Game License

L’OGL originale permet sans équivoque aux créateurs de raconter des histoires passionnantes par le biais de leur choix. Elle embrasse le marché libre des idées et a constitué le terreau d’une communauté avide d’innovation dans ses contenus. Le seul objectif de la nouvelle OGL de WotC semble être d’écraser cette culture et l’industrie dans son ensemble.

La mise à jour illégale

Ceux familiers de l’Open Gaming License originale pourront être perplexes face à l’idée d’une OGL « mise à jour » (et se souviendront peut-être vaguement que le plus gros concurrent de D&D a fait usage de cette licence sans aucun problème judiciaire). Analysons ce que l’OGL et la Licence Restrictive ont à dire quant à la possibilité de supprimer le jeu libre.

L’OGL 1.0a offre des termes tout simplement princiers à qui en fait usage, ceux-ci étant :
4. Permission et Adhésion : En retour de l’adhésion à cette Licence, les Contributeurs Vous accordent une licence à perpétuité, globale, libre de droits et non-exclusive, selon les termes exacts de cette Licence d’Utilisation, de l’Open Game Content.
OGL 1.0(a)

Les termes sont les suivants : « à perpétuité » signifie pour toujours ; « libre de droits » signifie que le créateur n’a pas à payer WotC pour l’utilisation de ce contenu ; « non-exclusive » signifie que ce contenu peut être utilisé par d’autres sociétés et systèmes de jeu. C’est en accord avec ces termes que Pathfinder (le plus gros concurrent de Donjons & Dragons) emploie l’Open Game License. Il semble donc raisonnable de supposer que si WotC avait simplement pu mettre en défaut ses rivaux les plus importants (ainsi que les dizaines d’autres systèmes de jeu qui utilisent l’OGL 1.0a à la lettre), il l’aurait fait il y a dix ans.

Or, la FAQ de l’Open License de 2004 affirme là aussi clairement que révoquer cette licence n’est ni voulu, ni possible :

Question : Wizards of the Coast n’a-t-il pas la possibilité de changer la Licence d’une façon qui me déplairait ?

Réponse : En effet, il pourrait. Cependant, la Licence définit déjà ce qui adviendrait alors de tout contenu précédemment publié utilisant une version antérieure (cf. Section 9). De la sorte, même si Wizards appliquait un changement que vous réprouviez, vous pourriez continuer à utiliser une version antérieure valide de votre choix. En d’autres termes, il n’y a pas de raison pour que Wizards vienne à appliquer un changement que la communauté d’individus utilisant l’Open Gaming License réprouverait, car la communauté ne ferait qu’ignorer ce changement.
FAQ de l’Open Game License

Le terme « à perpétuité » utilisé pour décrire cette licence n’était pas de l’esbroufe : elle a pour vocation de constituer une fondation inébranlable pour tout jeu basé dessus, et ce pour toujours. Si WotC publie une nouvelle licence, l’ancienne indique explicitement que vous pouvez utiliser la version de votre choix.

Or, la nouvelle Licence Restrictive commence pourtant en ces termes :

Cet accord, de même que les termes de l’Application Non-Commerciale de l’OGL, constituent une mise à jour de l’OGL 1.0(a) précédemment disponible, laquelle ne constitue plus un accord de licence valide. 
Application Commerciale de l’OGL 1.1 (et Application Non-Commerciale de l’OGL 1.1)

Il y a clairement un fossé entre le Wizards of the Coast de 2004 et celui de 2023. Quant à savoir lequel a raison, cela devra au bout du compte se régler devant les tribunaux, où le conglomérat Hasbro pourra user de son immense fortune pour faire constamment pencher la balance en sa faveur. De l’avis de l’auteur, la Licence Révisionniste de WotC est répréhensible, si ce n’est tout simplement illégale. Enfin, notre meilleur moyen de résister est de faire front en public, en exigeant que WotC nous donne un #OpenDnD maintenant et pour toujours.

------------------------------

Confiance et trahison, une rétrospective de l’OGL

Wizards of the Coast (WotC) cherche à mettre à jour l’Open Gaming License [Licence de Jeu Libre] pour prendre le contrôle des créateurs tiers, ce qui fragmentera et spoliera la petite industrie de créateurs tiers (ci-après nommés « Créateurs »), ainsi que la communauté qu’ils servent. Cet article fait la rétrospective de l’Open License (ou OGL 1.0(a)), et vise à démentir les raisons avancées par WotC pour justifier les changements qui y sont apportés dans la Licence Restrictive (ou « OGL » 1.1).
par Max Wartelle, Plane Shift Press

Pourquoi l’OGL ?

Pour comprendre pourquoi Wizards of the Coast a initialement conçu une Open Gaming License, il sera bon d’aller voir du côté de l’interview de Ryan Dancey en 2002, que je vous recommande vivement de lire.

Inspiré par les projets de codage « open source » et l’essor de Linux, Ryan Dancey, alors vice-président des jeux de rôle chez WotC, propose de concevoir une version « abstraite » des essentiels ludiques de D&D 

L’idée est d’abstraire le « jeu » au sein de Donjons & Dragons et de le réduire à un ensemble de règles et de concepts décontextualisé. Il n’y a plus ensuite qu’à ajouter une bonne couche d’éléments de fantasy de style D&D, comme les classes, races, sorts et monstres typiques de D&D.
Ryan Dancey, 2002

Tout cela serait à disposition selon un accord de « copyleft » ; l’inverse du copyright.

Un « copyright » consiste à restreindre les droits d’utilisation d’une œuvre par autrui. Un « copyleft » consiste à forcer tout le monde à permettre à qui que ce soit d’utiliser une œuvre à peu près comme il l’entend, sans que ces droits puissent être restreints.
Ryan Dancey, 2002

La création de cette OGL n’était pas altruiste. Elle était sous-tendue par une stratégie commerciale solide qui verrait le moteur de jeu de WotC, le système d20, devenir le système de jeu de rôle le plus populaire de l’industrie, ce qui en retour dynamiserait les ventes de leurs livres de base, sur lesquels d’autres livres s’appuyaient.

Les ventes et les bénéfices engrangés par nos livres de base sont supérieurs à ceux de tout autre article de nos gammes. En un sens, tout autre produit autre que les livres de base que nous vendons participe à un gigantesque programme commercial qui se finance lui-même et stimule les ventes de ces livres de base. En allant plus loin encore, on pourrait dire que l’>ouvrage< phare qu’est le Manuel des Joueurs est au centre de toute cette activité. Et de fait, le Manuel des Joueurs est le n°1 des ventes et le produit de JdR le plus profitable commercialisé par Wizards of the Coast chaque année sans faute.

La conclusion logique est que réduire à zéro le « coût » que payerait autrui pour publier et soutenir le cœur de gamme de D&D devrait finir par réduire le soutien apporté aux autres systèmes de jeu au niveau le plus bas possible du marché, rendre la clientèle réticente à l’introduction de nouveaux systèmes, et le résultat de tout ce « soutien » redirigé vers le jeu D&D sera d’augmenter constamment le nombre de gens qui jouent à D&D, stimulant ainsi la vente des livres de base. C’est un cercle vertueux : plus il y a de soutien, plus il y a de gens qui jouent à D&D. Et plus il y a de gens qui jouent à D&D, plus il y a de soutien.
Ryan Dancey, 2002

Sous un regard moderne, cette stratégie semble simplement prophétique. Ces 20 dernières années, le marché tiers a foisonné sous l’Open Gaming License, poussant d’abord joueurs et créateurs à adopter le système d20, puis les poussant ensuite vers le système de D&D 5e Édition après une tentative désastreuse d’abandonner le jeu libre avec la 4e Édition. En 2002, Dancey a présenté ouvertement une stratégie de cercle vertueux, et l’histoire a prouvé qu’elle était efficace au point de devenir la clé de voûte de l’ensemble de l’industrie.

Le cœur de cette idée était qu’autant de créateurs que possible adoptent les concepts fondamentaux de D&D, notamment les sorts, objets, monstres et classes les plus classiques, lesquels seraient rassemblés dans un document nommé le System Reference Document (ou « SRD ») [Document de Référence du Système].

L’idée est de publier un document de référence du système D20 sous l’Open Gaming License, afin de mettre les mécaniques de jeu, classes, races, sorts et monstres standards de D&D à disposition de la communauté de l’Open Gaming. N’importe qui pourrait utiliser ces éléments pour concevoir un produit utilisant ces composantes sans réelles restrictions, notamment sans avoir à payer de droits ou de frais à Wizards of the Coast.
Ryan Dancey, 2002

Trahison

L’OGL étant garantie à perpétuité, il ne fut pas surprenant que des créateurs se missent à l’adopter. WotC avait dépouillé le SRD de toute propriété intellectuelle protégée. Pas de tyrannœils ou de flagelleurs mentaux, et les sorts tels que la « flèche acide de Melf » étaient renommés en « flèche acide ». Les créateurs marchèrent sur des œufs pour éviter toute propriété intellectuelle protégée, se tenant à distance de cadres tels que les Royaumes Oubliés et esquivant les références au Manuel des Joueurs et autres ouvrages. Et bien sûr, pas question d’utiliser les mots « Donjons et Dragons ».

Du fait de ces restrictions de marque déposée, les créateurs ne devaient pas donner l’impression d’être associés à D&D, mais pouvaient exploiter le système sur lequel tournait D&D. Ce système n’est pas une propriété intellectuelle protégée ! C’est du Linux. C’est une idée open source qui, nous a-t-on dit, serait libre pour toujours.

WotC a fait de gros efforts pour nourrir la confiance en cette OGL, afin que créateurs et joueurs l’adoptent comme système de jeu de base, accroissant ainsi les ventes des livres de base au profit de WotC. Dans une FAQ de 2001 au sujet de l’OGL alors fraîchement publiée, WotC fit tout son possible pour rassurer les créateurs :

Question : Wizards of the Coast n’a-t-il pas la possibilité de changer la Licence d’une façon qui me déplairait ?

Réponse : En effet, il pourrait. Cependant, la Licence définit déjà ce qui adviendrait alors de tout contenu précédemment publié utilisant une version antérieure (cf. Section 9). De la sorte, même si Wizards appliquait un changement que vous réprouviez, vous pourriez continuer à utiliser une version antérieure valide de votre choix. En d’autres termes, il n’y a pas de raison pour que Wizards vienne à appliquer un changement que la communauté d’individus utilisant l’Open Gaming License réprouverait, car la communauté ne ferait qu’ignorer ce changement.
Wizards of the Coast, 2001

Ainsi encouragèrent-ils les créateurs à utiliser cette licence.

Lorsqu’il publia la 5e Édition en 2016, WotC était bien conscient de l’existence des logiciels de jeu de rôle en ligne et de celle de ses plus gros concurrents, comme Paizo. Cela rentrait dans ses intentions. Toute affirmation comme quoi l’OGL n’a plus lieu d’être parce qu’elle « soutient la concurrence » ou « remonte à une époque où les logiciels de jeu de rôle en ligne n’existaient pas » est absolument fallacieuse. La communauté tierce est ce qui a fait de la 5e le géant qu’elle est.

Après avoir engendré cette industrie prospère de créateurs tiers, WotC veut maintenant récupérer ses jouets. Il a décidé que la mise à disposition d’un système de jeu libre et gratuit lui est dommageable, et veut le retirer. Voici ce que dit la Licence Restreinte :

Cet accord, de même que les termes de l’Application Commerciale de l’OGL, constituent une mise à jour de l’OGL 1.0(a) précédemment disponible, laquelle ne constitue plus un accord de licence valide.
Wizards of the Coast, 2022

Est-il légitime d’encourager les gens à créer dans le cadre d’un système pour ensuite leur retirer le pain de la bouche ? Est-ce une escroquerie ?

D’après ce que nous avons vu, l’OGL 1.1 n’est pas une licence libre. C’est une licence restreinte. WotC peut la modifier à tout moment pour imposer des termes encore plus contraignants. Il peut la retirer à qui que ce soit selon son bon vouloir. C’est une blague. C’est une trahison.

Note au sujet des sources

La plupart des informations présentées ici sont issues de sources qui ont été supprimées du site officiel de WotC. Nous avons pu accéder à ces sources en utilisant des archives d’Internet telles que la Wayback Machine. Dans tous les cas, nous nous sommes référés aux archives les plus récentes possibles de ces sites.

L’avenir de Dragons et du studio Agate

🇬🇧 English version below

Chère communauté,

Le studio Agate poursuit depuis sa création il y a plus de 10 ans les mêmes objectifs : partager ce média magnifique qu’est le jeu de rôle et protéger les créatifs qui y œuvrent. Nous sommes convaincus que le jeu de rôle développe l’imagination, la créativité et le lien humain et qu’il gagne à être connu et pratiqué par le plus grand nombre. Créer des emplois dans le jeu de rôle en France est ainsi pour nous une chance et une fierté. Le soutien et l’inventivité de la communauté rôliste nous honorent et nous inspirent.

Pour toutes ces raisons, et bien d’autres, nous soutenons le mouvement #OpenDnD. L’existence d’un système libre a permis la création et la diffusion d’œuvres enthousiasmantes ainsi que d’innombrables parties de jeu de rôle à travers le monde. Nous souhaitons que ce formidable élan se poursuive et nous aspirons à y contribuer aux côtés de tous les créateurs, meneurs et joueurs qui partagent ces valeurs. Nous appelons toute la communauté francophone à se mobiliser et signer cette pétition du créateur de la licence Open Game Licence, Ryan Dancey, qui appelle à son maintien et sa préservation pour l’avenir. Vous pouvez également lire et signer la lettre ouverte du mouvement OpenDnD.

À présent, nous tenons à partager avec vous plusieurs informations et décisions importantes:

Dragons et projets 5E


En ce qui concerne nos projets liés à l’OGL 1.0(a), soyez d’abord assurés que Créatures : Inframonde sera livré prochainement ; les livres sont imprimés et les livraisons approchent. Nos prochains projets, dont Encyclopédie : Inframonde pour Dragons et Draconis RPG, vont être lancés et seront compatibles avec les règles de la 5E. Ces livres sont déjà écrits, une grande partie des illustrations a été réalisée et ils représentent plusieurs années de travail. Il est important pour notre studio et les équipes créatives impliquées de les publier pendant que nous définissons les prochaines étapes. Nous sommes impatients de vous les faire découvrir ! Plusieurs autres livres pour Dragons sont très avancés, pour certains la première version du manuscrit est même terminée. Nous réfléchissons à l’heure actuelle au meilleur destin à donner à ces ouvrages.

Esprit de partage et amour du jeu de rôle


Nous consacrons nos vies à créer ces livres parce que nous aimons le jeu de rôle et ce qu’il peut apporter au plus grand nombre. C’est cet amour qui guide notre action, pas des réflexions mercantiles. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de proposer la Tétralogie de Dragons en Pay what you want (« Payez ce que vous voulez »). Cette collection de 4 livres a remporté la médaille d’argent aux ENnies Awards 2022 pour la catégorie Best Writing (« Meilleur texte »). Représentant plus de 1500 pages, elle comprend Aventuriers, le livre de base incluant une version augmentée du système de jeu de la 5E ; Grimoire le livre de la magie ; Créatures un bestiaire complet ainsi qu’Encyclopédie qui dépeint l’univers d’Eana – de quoi jouer les trépidantes parties dont vous avez le secret ! Notre objectif est ici de partager au plus grand nombre ce corpus de base. Produire ces livres a demandé plusieurs années de travail. Aujourd’hui, nous souhaitons le diffuser au maximum dans la communauté qui nous a tellement soutenus. Nous serions aussi très heureux que ce soit l’occasion pour de nouvelles personnes de s’essayer au jeu de rôle et de parcourir ensemble de fabuleuses contrées.

Découvrir d’autres univers


Le moment historique que nous vivons nous rappelle aussi la diversité qui existe parmi les créations de jeu de rôle. Nous souhaitons participer à cet élan en proposant également notre livre de base des Ombres d’Esteren en Pay what you want. Découvrez un jeu de rôle dont la raison d’être est l’exploration et l’expression d’émotions intenses autour de la table de jeu. Pensez également à télécharger le Livre 0 qui est accessible gratuitement : il contient déjà de quoi jouer avec un abrégé des règles de 6 pages, une présentation de l’univers (là aussi en 6 pages), 6 prétirés et trois scénarios complets.

Le Système Arc Narratif (SAN)


Nous poursuivons notre travail sur la version d’un système Esteren générique initié en 2021, qui pourra accompagner le développement de nombreux univers où plonger avec vous. Dans l’esprit de partage et d’émulation qui nous semble caractériser la communauté rôliste, nous souhaitons à terme que ce système devienne open source et puisse amener de nouvelles créations surprenantes, captivantes et inspirantes.

Merci pour votre immense soutien et longue vie du jeu de rôle !

Destiny, GinL, Nel, Vincent et tout le studio Agate


Une partie de l'équipe au Essen Spiel 2022. Le studio rassemble aujourd'hui un collectif de 15 personnes et travaille avec plusieurs dizaines de freelancers. 

🇬🇧 The future of Fateforge and Studio Agate


Dear all, dear friends,

Since its creation more than 10 years ago, Studio Agate has pursued the same goals: to share this wonderful medium that is role-playing games and to protect the creators who make them. We are convinced that role-playing games develop imagination, creativity, and human bonding and that they deserve to be known and practiced by as many people as possible. Creating jobs in the role-playing game industry, in France, is a blessing and a source of pride for us. We are honored and inspired by the support and inventiveness of the role-playing community.

For all these reasons, and more, we support the #OpenDnD movement. The existence of an open system has enabled the creation and distribution of exciting works and countless role-playing sessions around the world. We want this momentum to continue, and we aspire to contribute to it alongside all creators, game leaders, and players who share these values. We call on our entire community to rally and sign this petition from the creator of the Open Game License, Ryan Dancey, urging its continuation and preservation for the future. You can also read and sign the open letter of the OpenDnD movement.

We would like to share with you some important information and decisions.

• Fateforge and 5E projects. Regarding our OGL 1.0(a)-related projects: first, rest assured that Creatures: Netherworld will be delivered soon; the books are printed and deliveries are approaching. Our upcoming projects, including Encyclopedia: Netherworld for Fateforge and Draconis RPG, will be launched and will be compatible with the 5E rules. These books have already been written, a lot of the art has been done and they represent several years of work. It is important for our studio and the creative teams involved to publish them while we are defining our next steps. We look forward to sharing them with you! Several other books for Fateforge are well advanced, some with first drafts completed. We are currently considering the best direction to take with these books.

• Sharing and loving RPG.
We dedicate our lives to creating these books because we love roleplaying and what it can do for people. It is this love that guides our action, and not mercantile thoughts. That's why we decided to offer the Fateforge Tetralogy in Pay What You Want. The four-book series is over 1,500 pages long and includes Adventurers, the core book with an expanded version of the 5E game system; Grimoire, the book of magic; Creatures, a comprehensive bestiary; and Encyclopedia, which depicts the world of Eana—enough to play the exciting games of your making! Our goal here is to share this core set with as many people as possible. Producing these books took several years of work. Now we want to share it as much as possible with the community that has supported us so much. We would also be very happy if it was an opportunity for new people to try roleplaying and to travel together through fabulous lands.

• Discovering other worlds. The historical moment we are living in also reminds us of the diversity that exists among role-playing creations. We wish to participate in this momentum by also offering our Shadows of Esteren core book in Pay What You Want. Discover a role-playing game that is all about exploring and expressing intense emotions around the table. Don't forget to download Book 0 which is available for free: it already contains everything you need to play with a summary of the rules, a presentation of the universe, 6 premade characters and three complete scenarios.

• Narrative Arc System (NAC). We continue our work on the version of a generic Esteren system initiated in 2021 that will help the development of many universes to dive into with you. In the spirit of sharing and emulation that we believe characterizes the role-playing community, we hope that this system will eventually become open source and bring new surprising, captivating, and inspiring creations.

Thank you for your tremendous support and long live role-playing games!
 
=====
Pour en savoir plus....
• Agate website
• Our ownload page on DrivethruRPG
• Our mailing list
Contact us